Blog

22
nov.

Fêtes traditionelles aux Baléares

Majorque est une excellente destination qui regorge de magnifiques plages, de nombreuses criques isolées et bénéficie de plus de 300 jours de soleil par an, mais pour les autoctones, le respect des traditions occupe une place très importante dans leur vie quotidienne et celles-ci méritent d'être mieux connues.

Nombreuses sont les fêtes locales qui s'organisent tout au long de l'année à Majorque, des fêtes traditionnelles et d'autres plus récentes. La majeure partie d'entre elles se transmettent de génération en génération et nous parlent de l'histoire de l'île et de ses habitants. Mis à part les fêtes de Pâques et de Noël, on compte plus de 100 fêtes traditionnelles qui ont lieu en l'honneur d'un saint local, du saint patron d'un village ou d'un évènement historique.


Les Rois Mages

A l'occasion de l'Éphanie le 5 janvier, la cavalcade des Rois Mages, se déroule aux quatre coins de l'île et marque traditionnellement la fin des vacances de Noël. La plus connue, sans doute,  démarre lors du débarquement des Rois Mages sur le Moll Vell de Palma. Leur arrivée est annoncée par des feux d'artifices. Ensuite, un grand défilé, s'inspirant d'un thème différent chaque année, a lieu dans les rues du centre-ville. Un vrai moment de bonheur pour les enfants.


Revetlla et beneides de Sant Antoni

Les festivités de Sant Antoni Abat (Revetlla et beneides de Sant Antoni) commencent le 16 janvier, une tradition issue du folklore majorquin fort populaire parmi les habitants de Majorque et qui se vit intensément. En particulier à Palma et à Sa Pobla, où le Correfoc de los Demonis est des plus spectaculaire. Depuis des siècles, on célèbre cette fête traditionnelle au cours de laquelle les démons (Dimoni) vont taquiner la figure de Saint Antoine et les plus petits. On dit que la première Revetlla eut lieu en 1365 et c'est, par conséquent, l'une des plus anciennes fêtes de l'île.


Pancaritat

La pancaritat ou pain de charité tire son origine d'une tradition majorquine médiévale. Le lundi de Pâques, les majorquins se rendent en pèlerinage vers les ermitages pour y célébrer la résurrection de Jésus. A cette occasion, aprés la célebration de la messe, on assiste au partage du pain (pancaritat) et des traditionelles empanadas.


La fête des Maures et des Chrétiens à Soller

Le “Firó” fait référence à l'invasion de Majorque par les Maures le 11 mai 1561. Un festival annuel, qui remémore ce fait historique, a lieu à Sóller le deuxième week-end de mai. Des milliers de personnes s'y donnent rendez-vous  et  se divisent en deux bandes:  les corsaires d'une part et les sollerics de l'autre, tous vêtus de costumes d'époque. La bataille se clôt sur la victoire des chrétiens, la fête bat alors son plein et s'accompagne de danses, feux d'artifice et autres joyeusetés. C'est un jour très important pour les habitants de Soller et les majorquins en général.


La fête de la Saint-Jean

La légendaire fête de la Saint-Jean (Nit de Sant Joan), qui tire ses origines d'une tradition païenne en l'honneur du solstice d'été, vous permettra de vous débarrasser des mauviases énergies et de faire un voeu. Les habitants de l'île se réunissent sur les plages autour de grands feux de joie pour y célébrer l'arrivée de l'été. Une soirée magique au bord de la mer et l'occasion idéale afin de bien démarrer la saison estivale.

A ne surtout pas manquer!